© 2019 par Galerie Terrain Vagh. 

24, rue des Fossés Saint Bernard, 75005

Alain Vagh-Weinmann

Alain Vagh-WEINMANN, est né à Toulouse. Son parcours d’artiste débute très tôt. Dès l’instant, où, il pointe le bout de son nez sur dame planète, en fait.

 

Puisqu’Alain n’est autre que le petit fils de Maurice Vagh-WEINMANN l’aîné de la célèbre tribu de peintres hongrois. Les fameux trois frères, Maurice, Nandor et Elemer Vagh-WEINMANN. Son père Tim, fils de Maurice, réalisera lui aussi de magnifiques tableaux. Avec des gènes pareils, pas étonnant qu’Alain ait lui aussi un joli coup de pinceau. Bien qu’il peigne son premier tableau à 8 ans, il ne prendra pas le même chemin que ses aïeuls, il va avec son épouse, se lancer dans la fabrique de tomettes provençales. A la fin des années soixante, les modes changent et les tendances sont à la couleur. Une aubaine pour Alain car il va, tout naturellement, commencer à exprimer sa créativité artistique en fabriquant des céramiques aux cou- leurs Jouviennes*.

 

Sa réputation de « céramiste atypique » ne tarde pas à le faire connaître du public, et des artistes. Et, pendant une quarantaine d’années, il va poser ses carreaux un peu partout, et ainsi devenir l’un des céramistes les plus célèbres du métier. Puis, petit à petit, il se met à créer ses propres œuvres, des totems, les yeux de Pablo Picasso, des chaises... Des chaises qui ont d’ailleurs vécu leurs heures de gloire, dans l’émission de Michel Field Le Cercle de minuit, en accueillant sur leurs assises des célébrités comme, entre autres, Victoria Abril, Pedro Almodovar, Françoise Sagan, Topor...

 

Aujourd’hui, Alain a décidé de reprendre le flambeau des Vagh-WEINMANN, et de se consacrer à plein temps, à la peinture, et à la sculpture.